Skip links

Comment se développe la confiance en soi ?

Le premier point à considérer est que la confiance en soi repose sur 3 éléments :
– Confiance que nous portons à l’autre –
– Confiance que nous avons en nos capacités –
– Confiance que nous avons en la vie. –

Alors comment travailler la confiance en soi ? Suivez nos quelques conseils.

 « A l’instar des grands champions, on ne naît pas confiant, on le devient. »

Charles Pépin

Si la confiance en soi est unique, les chemins pour l’atteindre sont multiples. Pour chacun des chemins c’est notre capacité à surmonter un deuil, à se remettre d’un échec, à développer un savoir-faire, un savoir-être, à trouver la force nécessaire, à puiser dans son expérience…

Autant d’éléments qui vont venir développer et renforcer notre confiance en soi.

Très bien, mais comment faire lorsque justement on manque de confiance en soi ?

Plusieurs éléments vont nous permettre de prendre confiance en ses capacités

 

Entourez-vous des bonnes personnes :

La confiance en soi vient d’abord des autres. Nous pouvons choisir à tout âge de nouer des relations qui nous donnent confiance et de rompre avec les personnes toxiques de notre entourage. Même si enfant nous n’avons pas reçu les liens affectifs dont nous avions besoin pour développer une bonne confiance en soi, il n’est jamais trop tard pour tisser les liens qui nous ont manqué.

Mais cela suppose de bien se connaître pour être conscient de ce manque et de la nécessité de le compenser. Un accompagnement peut s’avérer parfois nécessaire.

 

Pratiquez la confiance :

C’est par un entrainement intensif que l’on acquiert de la compétence et cette compétence donne confiance. Il convient d’expérimenter par nous-même.

Se faire confiance c’est oser entreprendre, parfois en découvrant l’adversité, en rencontrant l’échec, afin que chaque succès nous permette de mesurer nos talents, nos désirs, notre ambition et renforce ainsi notre confiance.

Inutile et contreproductif de vous fixer des objectifs à horizon lointain. Même si vous visez la lune, faites-le adoptant la stratégie des petits pas. Chaque jour j’avance et le soir je me félicite et exprime ma gratitude pour ce que la vie m’a permis de réaliser.

Développez vos compétences mais sans en être exclave, en veillant toujours à ce qu’elles vous rapprochent de vous-même.

 

Faites confiance à votre intuition :

Savoir s’écouter est à la fois simple et compliqué. Simple car naturel en nous, compliqué car il n’est pas facile d’être présent à soi-même sous la pression extérieure.

Être présent à soi c’est vivre dans le ici et maintenant, cultivant autant que possible un moment de relâchement. La réponse est en nous.

Faire confiance à son intuition, apprendre à s’écouter, c’est faire acte de liberté.

 

Prenez des décisions :

L’action est le meilleur remède au manque de confiance. Tant que nous tergiversons, trouvons de bonnes raisons à ne pas nous engager, nous faisons preuve de mauvaise foi.

Notre pouvoir de décision nous appartient, la vie nous propose des rendez-vous où nous avons des choix à faire par nous-même.

Soyons des acteurs de nos vies et non des spectateurs passifs.

Comme le disait Sénèque, : « En toutes choses, le sage regarde non pas le résultat mais la décision prise. »

 

Soyez admiratifs :

Ne jalousons pas mais admirons ceux qui réussissent.

Qu’elles soient sportives, artistes, chefs d’entreprise, scientifiques, personnages célèbres… certaines personnes nous inspirent, nous motivent.

Prenons exemple sur elles. En lisant leurs biographies, on sera souvent surpris de constater combien de doutes, d’échecs, de peur et de peine, ces personnes ont traversé avant de réussir leurs rêves.

Qu’elles soient pour nous des exemples de ténacité, de volonté, d’endurance, qui nous invitent à les imiter. Si elles ont fait çà, moi aussi à mon niveau je suis capable de réaliser mon désir.

Attention toutefois, admirer n’est pas vénérer. J’admire lorsque je me nourris de la réussite de l’autre pour m’en inspirer, si je le vénère je m’oublie complètement et vis par procuration.

 

Restez fidèle à votre désir :

Comparons ce qui est comparable, mais évitons de nous comparer.

Depuis notre éducation (parents, écoles, institutions), dans le sport, dans notre travail, désormais les réseaux sociaux, tout nous impose à nous mesurer, nous comparer.

Or notre singularité fait que notre valeur est absolue et non relative à celle des autres.

En clair, osons donc vivre vraiment. Pour nous, à notre manière, en exprimant nos désirs les plus forts.

Mesurons-nous qu’à nous-même. Suivons notre chemin, personne ne le fera à notre place.

Quel parcours ai-je parcouru, comment ai-je progressé… ? Suis-je resté fidèle à mon désir ou bien l’ai-je trahi ?

Mesurer le progrès réalisé apporte de la confiance.

 

Pourquoi le coaching ? 

Pour mettre en place tout cela, il est important de savoir qui l’on est, où l’on veut aller, à quoi on aspire et bien d’autres questions encore.

Choisir d’être accompagné(e) pour faire les premiers pas c’est l’assurance d’être d’abord écouté(e), compris(e), soutenu(e). C’est ensuite la certitude de conserver un cap et d’être remotivé(e) si cela est nécessaire.

Je vous reçois à mon cabinet lors de séances individuelles pour booster la confiance en vous. Contactez-moi

 

 

Un peu de lecture :

« La confiance en soi, une philosophie » de Charles Pépin, paru aux Ed. Pocket

« Imparfaits, libres et heureux » de Christophe André, paru aux Ed. Odile Jacob

« Pensées pour moi-même » de Marc-Aurèle, paru aux Ed. GF

Me contacter

Remplissez ce formulaire et je vous recontacte dans les plus brefs délais.

    Vos informations ne seront ni échangées, ni vendues, ni données à des entreprises ou administrations tierces.